[./index.html]
[http://www.bakhtiar.fr]
[http://www.aubrac.org]
[./index.html]
[./raymond-aubrac.html]
[./aubrac.html]
[./jury.html]
[./malliarakis.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Raymond Aubrac
     1914-2012
Raymond  et Lucie Aubrac
les dignes successeurs de
Sartre et Beauvoir


Le mythique couple Aubrac, Lucie et Raymond, en laïcistes déclarés, furent jusqu'à leur dernier souffle, les soutiens indéfectibles de l'organisation des Moujahidin du Peuple Iranien (OMPI), classée terroriste aux Etats-Unis, au Canada et jusqu'à il y a peu encore par l'Union Européenne qui les a délistés malgré l'opposition de la France et de l'Allemagne.

Signe distinctif, Maryam Rajavi, le leader de l'OMPI, principale (voire unique) composante du CNRI (qui en est la vitrine officielle), ne se départ jamais de son foulard islamique, preuve de son attachement personnel à la laïcité, comme l'atteste par ailleurs la dénomination si laïquement correcte de "Moujahidin", mot arabe du Coran signifiant "le combattant qui mène le Jihad contre les infidèles".

Chef incontesté (jusqu'à son assassinat à Suresnes) de l'opposition anti-khomeiniste iranienne en exil, l'ancien Premier ministre Chapour Bakhtiar, grand laïciste et antiislamiste, et surtout authentique démocrate et ancien résistant à l'Occupation nazie en France (www.bakhtiar.fr) durant la Seconde Guerre mondiale, n'eut de cesse de fustiger ces dissidents tardifs et opportunistes du khomeinisme que sont les Moujahidin et de dénoncer leur aberrante imposture.

Car s'il y eut jamais quelqu'un de légitime en France pour utiliser le nom du "Conseil National de la Résistance", c'eût, bien entendu, été l'ancien résistant passionnément francophile (et parfaitement francophone contrairement à Massoud et Maryam Rajavi) Chapour Bakhtiar, Iranien authentique résistant à l'Occupation allemande en France et opposant de la première heure à la Révolution islamique de l'ayatollah Khomeini, et non point les "Moujahidin", qui furent les zélés collabos de l'ayatollah pendant plus de deux ans et demi de 1979 à 1981, date de leur éviction qui les contraignit à la dissidence.


Les "Moujahidin", déjà marginaux en cela au sein de la diaspora iranienne, furent le seul mouvement iranien à ne pas participer aux obsèques du grand opposant laïciste Chapour Bakhtiar et à ne pas présenter leurs condoléances lors de son assassinat par les sbires des ayatollahs en 1991, rompant ainsi avec l'unanimisme des hommages au courageux résistant iranien.

Mais Raymond et Lucie Aubrac préférèrent jusqu'au bout apporter leur caution morale aux Moujahidin jusque dans l'usurpation du nom du "Conseil National de la Résistance", cela dans la droite ligne des grands intellectuels marxistes Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir, respectivement "laïciste" et "féministe", qui, dans leur pareille clairvoyance, fondèrent le premier "comité de soutien à l'ayatollah Khomeini", ce grand "démocrate" notoirement "féministe" (pour preuve, il s'était virulemment opposé au droit de vote accordé aux femmes par le Shah) et ontologiquement "laïquard" (comme le prouvait son turban, comme aujourd'hui le foulard islamique de Maryam Rajavi et les hidjabs systématiques des cadres dirigeantes féminines de l'OMPI attestent du même attachement à la laïcité), alors exilé à Neauphle-le-Château (l'OMPI a préféré Auvers-sur-Oise) et coqueluche inconditionnelle de la gauche française et des médias français et européens.

Nul doute que le couple Aubrac, aujourd'hui réuni à cinq ans d'intervalle, et le couple Sartre-Beauvoir auront beaucoup à se dire au paradis des intellectuels...


Paris, le mercredi 11 avril 2012
Comité international contre le Terrorisme d'Etat
  
VIDEO

Raymond Aubrac reçu en 2009
en grandes pompes
à Neauphle-le-Château, non,
mais à Auvers-sur-Oise,
cela change tout...
par l'ayatollah Khomeini, non, mais
par la très accorte Maryam Rajavi.

Toute ressemblance avec
des errements passés
sartro-beauvoiriens
serait purement fortuite!
  
Avec comme un curieux air de famille ....
Sur l'alliance entre le marxisme et l'islamisme, scellée depuis Neauphle-le-Château ,
le couple Aubrac et le couple Sartre-Beauvoir auraient tant à gloser ...
MENU du site internet www.aubrac.org

Page d'accueil
Introduction:      Raymond  et Lucie Aubrac: les dignes successeurs de Sartre et Beauvoir
Articles et entretiens
            Stéphane Courtois :        "Raymond Aubrac était un agent communiste"
            Anne Merlin-Chazelas:  "Jury d'honneur et vérités à géométrie variable"
            Jean-Gilles Malliarakis : "Mensonges staliniens sur la tombe d'Aubrac"
Cliquez sur la photo bichrome pour revenir à la page d'accueil